Les rentrées littéraires

Le roi chocolat de Thierry Montoriol

dsc_01761.jpg

Holala il y a une grosse baisse de régime dans mes lectures, ça ne va pas du tout !! Mais je vais me rattraper dans les semaines à venir, car j’ai bien mérité un peu repos en attendant bébé !!

Aujourd’hui je vous parle d’un roman qui tombe plutôt bien par ce temps maussade et gris !! Un livre qui sent bon l’exotisme, le soleil et surtout le chocolat 🙂 J’en remercie vivement les éditions Gaïa, vous avez eu la bonne idée de me l’envoyer et je suis ravie de la découverte !!

C’est l’histoire de Victor (Pierre-François Lardet de son vrai nom), journaliste au début du 20ème siècle. Lorsque son journal l’envoie en Amérique du Sud, il y découvre un petit village dans la forêt amazonienne. La base de leur alimentation est un mélange étrange : cacao, farine de banane, céréales pilées et sucre. Il revient sur le vieux continent avec tout ce qu’il faut dans sa sacoche pour fabriquer ce breuvage magique. Il quitte son journal, ouvre sa petite fabrique et part à l’assaut des grands magasins pour satisfaire les petits comme les grands. Banania est né et rien ne peut l’arrêter, surtout pas la Grande Guerre !

On connaît tous ce jaune, ce bleu, ce rouge et surtout ce tirailleur qui ont rendu la marque incontournable, identifiable et nationalement connue. Mais l’histoire de son créateur m’était totalement inconnue, je suis contente de l’avoir découverte avec cette biographie romancée écrite par son arrière-petit-fils.

Victor se lance à corps perdu dans cette aventure, il n’y croit pas vraiment et s’étonne que tout fonctionne aussi bien et aussi vite ! Sans ambition particulière, il souhaite juste prendre soin des siens, de ses employés et partager la recette qui a changé sa vie. Tout cela rend le personnage profondément humain et attachant.

L’auteur maîtrise parfaitement son sujet. Très bien documenté, Thierry Montoriol nous plonge dans un début de siècle foisonnant, frivole qui a soif d’amour, de beau et de grand. Mais c’est aussi ce qui apporte un petit bémol au livre, il y a parfois trop d’informations à digérer.

Ce roman plein d’aventures et de panache me laissera un excellent souvenir de lecture qui devait bien sûr s’accompagner d’un chocolat chaud. J’ai choisi une recette simple trouvée sur plusieurs sites : le chocolat Aztèque 😀 et ben c’est très très bon hihi !!

Gaïa, août 2018, 22€.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s