Manga

Souvenirs d’Emanon, Shinji Kajio et Kenji Tsuruta

dsc_05151.jpgQuand le roi de la SF contemporaine japonaise rencontre les dessins de L’île errante ça donne un chef d’oeuvre : Souvenirs d’Emanon.

1967, de nombreux événements bousculent le monde : la guerre du Viet-Nam, la conquête de l’espace, la guerre froide… Pendant ce temps sur un ferry longeant les côtes japonaises, un jeune homme de dix-sept ans rencontre une jeune fille, Emanon (« no name » en verlan 😉 ). Celle-ci lui raconte une histoire, la sienne : elle serait la mémoire de l’humanité, ses souvenirs remontent à trois milliards d’années ! Dingue, non ?! Il est fan de SF, des théories bizarres sur l’humanité il en a vu d’autres, alors oui il y croit même si cette fille est complètement folle… Il faut dire qu’elle est tellement belle !!

Ce manga est un gros gros GROS coup de ♥♥♥ !!

Shinji Kajio est auteur de roman SF au Japon, à mon grand regret il n’est pas traduit en français. Je ne suis pas grande amatrice de ce genre mais ce manga m’a donnée envie d’en savoir plus sur cette mystérieuse femme qui porte la mémoire du monde. Souvenirs d’Emanon est apparemment un premier one-shot d’une série qui adapte l’oeuvre de Shinji Kajio, j’ai hâte de la découvrir en image.

Les personnages sont beaux, touchants, naturels. Du haut de ses dix-sept ans le narrateur est plutôt lucide, il est un peu pommé, ne sais pas trop ce qu’il veut, rentre chez lui a reculons après une année d’errance… Ce dont il est sûr c’est que cette jeune femme a bouleversé sa vie. Le temps d’un instant, d’une nuit, quelques mots et finalement un moment d’éternité car il ne cessera de penser à elle et inversement, à cette quasi inconnue qui a disparue dans la nuit.

Que le fardeau doit être lourd à porter, trois milliards d’année, une humanité entière à se souvenir, les horreurs, les drames, tout. Pourquoi ? Pour qui ? Et surtout pourquoi elle ? Elle est pourtant jeune, belle, presque nonchalante. Une seule chose l’a trahi, les cigarettes qu’elle fume frénétiquement. Elle aimerait oublier, juste un instant, oublier cette lourdeur sur ses épaules et vivre comme une fille de son âge.

Et les dessins ! Plus que des dessins, envoûtant, hypnotisant. Emanon est parfaite depuis la nuit des temps (et ses fesses aussi avouons-le !!). Je ne connaissais pas le style de Kenji Turuta, je suis ravie de le découvrir, c’est magnifique. Les détails sont précis, les corps fins et mystérieux. C’est tellement beau !!

J’ai eu du mal à le refermer, j’ai savouré chaque image en couleur que Kenji Turuta nous offre à la fin, une chose est sûr, je vais garder ce manga en tête un moment !

Ki-oon, janvier 2018, 15€.

 

 

dsc_05201-e1519926734258.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s