Les rentrées d'hiver

La fissure de Jean-Paul Didierlaurent

dsc_03661-e1518972320101.jpgJ’adore la maison d’édition Au diable Vauvert, leurs livres sont souvent décalés, improbables et détonants. Je suis ravie que Babelio et Au diable Vauvert m’aie fait découvrir cette dernière publication, d’autant plus que j’avais beaucoup aimé Le Liseur du 6h27 du même auteur 🙂

Xavier Berthoux a une vie rangée, très rangée même, voire ennuyeuse… Il est commercial pour un fabriquant de nains de jardin, marié à une bonne catholique, a un fils, un appartement, une maison secondaire, une voiture de fonction, des beaux-parents qu’il n’aime pas et qui lui rendent bien, en somme une vie banale. Mais tout ça s’était avant qu’il découvre une fissure sur le mur de sa résidence secondaire. Un détail me direz-vous ? Mh pas vraiment, car cette simple fissure qui court le long de son mur va lui faire ouvrir les yeux sur sa vie, tout va s’écrouler !

Comment une simple fissure peut changer la vie d’un homme ? Comme l’explique l’auteur au début du roman, pour certain ce sera « un décès inattendu, une grossesse non désirée, une tumeur minuscule, une lettre de licenciement, un accident de la route… », pour notre ami l’élément déclencheur est d’une absurde banalité !

Ce pauvre homme est-il passé à côté de sa vie ? Voilà la question que je me suis posée et qu’il se pose aussi. Ce roman nous n’apporte pas forcément de réponse, il est juste temps de changer de vie mais avant ça il faut comprendre ce qui cloche. Et Xavier Berthoux a une façon bien a lui de chercher ce qui cloche ! Ce roman m’a fait demander quelle est la limite de chacun, le point de non retour, ce qui nous fait péter un câble pour ne jamais revenir en arrière ! Combien de temps peut-on supporter une vie qui ne nous convient pas ? Peut-on se rendre compte que ce moment fatidique va arriver ? Ou survient-il au moment le plus inattendu ?

Tout au long du lire je me suis demandée pourquoi ? Où l’auteur veut m’emmener ? Quel est le but et la finalité ? Et puis tout s’accorde, les pièces du puzzle s’emboîtent pour arriver à une fin totalement étonnante. L’auteur m’a vraiment laissé sans voix, tout était clair et justifié. Il m’a bien baladée 😉

Qu’en est-il du style ? Délectable ! Jean-Paul Didierlaurent fait preuve d’un humour décapant, d’une écriture vive, ses personnages sont parfois pathétiques mais toujours humains. Cette lecture m’a donné un sentiment d’inconfort et en même temps m’a fait passer un très bon moment 🙂 Merci encore !

Au diable Vauvert, janvier 2018, 18€.

La fissure

<div class="Bnote"><a href="https://www.babelio.com/livres/Didierlaurent-La-fissure/1013375"><img src="https://www.babelio.com/images/Star4.gif &raquo; />

Publicités