Les rentrées littéraires

Nos richesses de Kaouther Adimi

IMAG0353[1]Allez encore un roman de cette rentrée littéraire !! Il y en a tellement à lire !!

2017, Ryad doit vider une petite librairie d’Alger, Les vraies richesses, dont le local a pour future vocation d’être une échoppe à beignet. La tâche est facile, il n’aime pas lire, il n’a aucun scrupule à débarrasser tous ces livres ! Au court du grand nettoyage il apprend l’histoire de cette librairie. Histoire extraordinaire car elle a été créée par Edmond Charlot, à la fois libraire, bibliothécaire, éditeur, grand lecteur, découvreur de talent, passeur de culture, fédérateur de la culture méditerranéenne, autant connu en Algérie qu’en France, côtoyant les plus grands, ceux qu’on appelle maintenant des classiques… Mais il est difficile d’être libraire et éditeur pendant la deuxième guerre mondiale et encore plus pendant la guerre d’Algérie !

Ce titre avait tout pour me plaire ! Kaouther Adimi nous dresse le portrait d’Edmond Charlot, grand libraire et éditeur en son temps, dont la hargne et la passion sont remarquables. Il ne compte pas pour ce qu’il aime, il défend ce qui lui parait juste et beau, bref un grand homme de littérature et culture, en exemple. J’ai donc beaucoup aimé les chapitres avec ses carnets. Succinctement il raconte sa vie de libraire et surtout d’éditeur, ses rencontres, ses coups de cœur et ses coups de gueule, ses difficultés à maintenir son affaire à flot, sans réserve il nous livre son quotidien parfois rude.

Et pourtant l’ensemble de ce roman m’a déçue. J’en voulais plus ! J’aurai aimé les chapitres concernant Ryad un peu plus fournis, avec un peu plus de cœur et de sentiments. Les chapitres relatant les faits historiques n’ont pas vraiment d’utilité, l’auteur aurait pu les traiter autrement je pense. Et puis je n’ai pas compris ce « nous » dans ces mêmes chapitres. Qui se cache derrière ce pronom ? Après avoir terminé le livre, je ne sais toujours pas…

Bref lecture mitigée… Je vais apparemment à l’inverse des avis qui sont unanimement positifs pour ce livre. Encore une fois ! Décidément cette rentrée littéraire me laisse perplexe ! 

Seuil, août 2017, 17€.
Publicités

4 réflexions au sujet de « Nos richesses de Kaouther Adimi »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s