Rentrée littéraire 2014·Uncategorized

N’être de Charline Effah

20206043_10214057604613183_1535022279_nLucinda a été laissée chez sa tante pour sa mère. Ce bébé était trop gênant car pas du bon père. A douze ans, quand sa mère la récupère, tout l’exclue de la famille et surtout sa couleur de peau, elle est plus foncée que ses frères et sœurs. Pour échapper à sa propre colère et au regard amer de sa mère, elle fuit en France.

Peut-être n’apprenons-nous pas des erreurs de nos parents, peut-être n’apprenons-nous pas des souffrances du passé. En tout cas Lucinda reproduit le même schéma que sa mère et tombe amoureuse d’un homme marié.

« C’est comme si toi et moi étions sous l’emprise d’une fatalité, comme si nous portions les mêmes chaînes sans qu’aucune ne soit parvenue à s’en défaire librement, comme si nous avions laissé l’amour de l’homme nous broyer, comme si nous avions laissé l’homme broyer l’amour de nous-mêmes. »

Tout d’abord je trouve l’objet livre très sympa, le petit format et la couverture font tout son charme. Mais ça ne fait pas tout ! Je ressors de cette lecture mitigée et perplexe. La fin m’a bouleversée, mais pour arriver à ce résultat le chemin fut ardu.

L’écriture ne m’a pas paru vraiment accessible. Mais le tableau que dresse l’auteur de Lucinda est superbe, c’est une femme comme vous et moi, qui fait des erreurs et qui surtout a des questions. Sa vie sentimentale est chaotique, mais peut-être est-ce le meilleur moyen d’apprendre… Et n’est-ce pas l’héritage que lui a laissée sa mère ? Alors comment se libérer des chaînes de cette mère qui n’a pas su aimé, de ce père inconnu, de cette histoire teinté d’ombre ?

Avec des mots choc, Charline Effah dresse un tableau de la société africaine patriarcale tout aussi vrai. J’ai ressenti de la colère et de la rancœur, si ce livre n’est pas autobiographique, l’auteur se met très bien dans la peau de son personnage. En tout cas je ne regrette pas d’avoir découvert Charline Effah et son livre !

La Cheminante, octobre 2014, 10€.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s