BD·Séries

Aya de Yopougon intégrale 1 et 2 de Marguerite Abouet et Clément Oubrerie

18985537_10213556855254762_1647512959_n1978, Aya a dix-neuf ans, vit à Yopougon, un quartier populaire d’Abidjan et aimerai devenir médecin. Accompagnée de ses deux amis Bintou et Adjoua, elle nous raconte son quotidien et celui de sa famille. Leur vie dans ce quartier n’est pas toujours rose, entre les garçons qui ne pensent qu’aux fesses rebondies qui roulent sous leurs yeux, les pères qui veulent marier leur progéniture avec n’importe qui, les homosexuels qui se cachent, les études qui ne sont pas accessibles à tous et surtout pas aux jeunes filles et les bébés qui sortent d’on ne sait où… Une question cependant demeure, l’herbe est-elle vraiment plus verte en France ? 

« – … je veux dire que je cherche la femme parfaite. – Ah celle-là ! Effectivement elle n’est pas faite encore… Tu vas la chercher longtemps, dêh ! – Je vais trouver ô. Dans la vie, là, chaque cul a son caleçon. »

Marguerite Abouet nous dresse un tableau critique mais tout aussi amusant de son pays natal, bien servi par les dessins colorés et chaleureux de Clément Oubrerie. Cette BD est explosive et enjouée, on fait la fête, la musique à fond et la bière coulant à flot, les sangs sont chauds et les mains baladeuses. Les trois jeunes femmes ne mâchent pas leurs mots et ne se laissent surtout pas marcher sur les pieds, elles se cherchent mais pas question qu’on leur dicte leur conduite ! Toutes les femmes de cette BD m’ont beaucoup fait rire, elles peuvent faire de bons gros câlins comme faire claquer les gifles !

Entre les deux intégrales qui regroupent les six tomes de la série, j’ai préféré le deuxième, j’y ai trouvé des sujets plus profonds. Cette série pose des questions de société encore actuelles aujourd’hui avec beaucoup d’humour et de tendresse. Les dossiers en fin de volume sont tout aussi intéressants, le lexique est utile et Maguerite Abouet apporte des précisions sur la culture ivoirienne. Et les recettes de cuisine, c’est le top !! Elle seront essayées 😀

Gallimard Bande Dessiné, novembre 2016, 37€.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s