BD

Lulu femme nue Tome 1 de Etienne Davodeau

Pause dèj, je me promène sur le port des Sables et fait une petite pause au French Coffee Shop. Voyez ce bon chocolat chaud dégoulinant de chantilly et de chocolat (oui oui encore) et de morceau de cookies au chocolat (n’en j’tez plus !) !! Pfouf c’était l’extase (au moins !) ! Au fond du café, quelques livres. Je fouille et tombe sur Lulu femme nue, que je voulais lire depuis longtemps !! Il n’en fallait pas plus pour que je reste 😉

Lulu a la quarantaine, a arrêté de travailler pour s’occuper de ses trois enfants et ne sait plus vraiment si elle aime encore son mari. Elle a même parfois l’impression d’être « une extension de la gazinière et du lave-linge »… Après seize ans d’inactivité professionnelle, elle passe un entretien qui s’avère désastreux. Est-ce là le point de non retour ? Finalement elle ne rentrera pas à la maison, pas tout de suite. Elle a besoin de prendre l’air, de faire le point et surtout de voir autre chose. Elle rejoint la côte, fait des rencontres étonnantes, cela ne lui serait jamais arrivé habituellement. Et pour une fois elle est bien, apaisée, elle revit et même sourit.

A aucun moment je me suis dit qu’elle est une mère indigne qui abandonne mari et enfants pour faire sa crise de la quarantaine au bord de la mer ! Cette BD ne juge pas, comme ces amis qui se retrouvent pour discuter des faits nouveaux, on constate que oui une femme a besoin d’autre chose, besoin de se sentir exister et aimer.

Les couleurs sont superbes, ces dégradés de jaunes, or et bleu, j’adore ! Je ne suis pas fan des personnages d’Etienne Davodeau, mais l’ensemble est très réaliste. On s’identifie facilement aux personnages car aucun n’est démesurément beau ou particulièrement laid, Lulu pourrait être n’importe qui ! J’ai beaucoup aimé les amis proches de Lulu, ils ne la jugent pas, sont vraiment là pour elle, dans l’ombre. En menant leur petite enquête ils constatent qu’elle a changé, qu’elle est apaisée et qu’elle passe des moments de bonheur donc la laisse profiter un peu au lieu de la ramener à la réalité. C’est une belle histoire qui parle du commun des mortels, de notre société, de femmes qui se laissent embarquer par la vie et qui arrivant à un moment charnière se demandent qui elles sont. C’est une belle BD !

Bon je vais être obligée de retourner au Frensh Coffee Shop pour lire le deuxième tome car il m’a fait de l’œil sur l’étagère ! Alors à bientôt pour la suite 😉

Futuropolis, novembre 2008, 16,25€.
Publicités

4 réflexions au sujet de « Lulu femme nue Tome 1 de Etienne Davodeau »

  1. Et je m’aperçois que tu n’as pas chroniqué Le combat ordinaire sur ton blog ! 😮 oh la la ^^

    1. Et moi je m’aperçois qu’il y a certains titres que je n’arrive pas à chroniquer 😉 je vais peut-être les relire pour être sur 😄

      1. Il y a des choses comme ça, ça me dépasse tellement que je ne sais pas quoi en dire ! Et peu importe que j’ai aimé ou non, parfois je n’y arrive pas 😛

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s