Essai

Ma mère patrie de Hanane Charrihi et Elena Brunet

14 juillet 2016, Fatima est percutée de plein fouet par le 41NChy87j-L._SX195_camion lors de l’attentat sur la Promenade des Anglais à Nice. C’est la première victime à tomber. Fatima est aussi la mère de Hanane Charriri. Elle nous livre ici son témoignage bouleversant. Peu importe la religion, l’origine sociale ou la couleur de peau, n’importe qui est touché. Hanane Charrihi refuse les amalgames, refuse l’obscurantisme, refuse l’idiotie humaine. Elle revendique l’éducation, l’ouverture d’esprit et la fraternité, des valeurs chères à sa mère. 

Ce petit livre est dur, j’ai eu des frissons dès les premières pages, et pourtant il respire la tendresse et l’amour. Cette maman à la fois affectueuse et ferme qui élève cette grande fratrie de sept enfants est partie injustement, dans la colère et l’incompréhension de son entourage.

Ce petit livre est important, Hanane Charriri nous explique très bien le racisme quotidien qu’on ne comprend pas forcément. Elle démonte des préjugés encore trop présents dans notre société, des préjugés qui n’aident pas la France à avancer. Ce petit livre devrait être mis entre les mains de nombreuses personnes, histoire de faire tomber quelques barrières !!

Ed. de la Martinière, janvier 2017, 12,90€.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s