BD

Ecumes de Ingrid Chabbert et Carole Maurel

1540-1 (2)Encore une BD, et quelle BD !! Une BD autobiographique, magnifique, sur le décès mais tellement vivante !

C’est l’histoire d’Ingrid et de sa compagne, qui s’aiment d’un amour tellement fort qu’elles ne souhaitent qu’une chose depuis quelques années : concrétiser leur histoire avec un petit bébé d’amour. Ce rêve lointain prend réalité, mais ce n’est pas la première fois. Et cette fois encore le deuil va prendre la place du bonheur. Alors comment surmonter la douleur ? Heureusement leur amour est tout-puissant. Et heureusement Ingrid écrit, pour se libérer, pour raconter et pour survivre.

C’est difficile de parler d’un tel ouvrage, je ne suis pas maman, je n’ai jamais vécu de chose aussi difficile et je n’ose imaginer la souffrance qu’elles ont pu ressentir. Malgré tout cette BD est positive, elle montre un amour et une soif de vivre omniprésents et grâce à cela on peut s’en sortir.

Les dessins sont aussi puissants que la narration. Les traits sont fins, simples et efficaces. Les couleurs sont enveloppantes. Elles expriment très bien l’état d’esprit du personnage en alternant les gris de désespoirs aux couleurs plus chaudes qui rassurent, ces bleus d’horizons perdus, solitaires et tellement calmes et ces rouges sang violent. Ces grandes cases sans textes sont superbes ! Cette BD est aussi une ode à l’importance de l’écriture, une force essentielle, comment se libérer autrement ?

Steinkis, février 2017, 17€.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s