Uncategorized

Soudain, seuls de Isabelle Autissier

Voici déjà quelques jours que les skippers du Vendée Globe ont pris la mer. Moi bien chaudement et surtout au sec dans ma petite librairie sur le port des Sables, je découvre le dernier roman de l’une des anciennes participantes, Isabelle Autissier.

9782234077430-X.jpgLouise est férue d’escalade en montagne et Ludovic amoureux la suit dans ses périples. Ils ont une vie bien rangée de bobos parisiens en dehors de leurs week-ends sportifs. Ludovic veut faire un truc fou avant que l’ennui et la vie ne les rattrapent et surtout avant d’être coincés par des enfants. Louise à son tour le suit dans cette folle aventure. Ils partent sur un voilier faire le tour du monde. Après des mois en mer, ils accostent sur une île déserte entre la Patagonie et le Cap Horn. Et là c’est le drame, la tempête les prend par surprise, leur voilier a disparu : ils sont bloqués sur l’île. Ils ont pour seul abri une vieille station scientifique et pour seul repas des manchots et des otaries. Alors comment survivre ? Et s’ils survivent jusque là comment revenir à la vie normal sans trop de séquelles ?

Verdict… Je n’ai pas particulièrement aimé… Le thème abordé est trop sombre pour moi, ce qui rend le texte assez glauque et l’atmosphère très pesante. L’alternance avec des moments du passé, racontant la vie et la rencontre de nos deux protagonistes du bout du monde, aident à oublier la grande tension régnant sur l’île. Cependant même ces passages n’ont pas l’air vraiment heureux. Les sujets abordés tels que la survie en milieu hostile et la relation à l’autre quand on est seul au monde avec lui sont intéressant. Les deux personnages passent par tous les sentiments, la peur, le désespoir, l’espoir aussi, la haine… Ce sont d’après moi les deux seuls personnages qui comptent vraiment dans cet ouvrage. Dans la deuxième partie, les personnages entrent et sortent sans raison apparente, aucun n’a de réelle importance. Et pour finir le rapprochement avec l’oeuvre d’Orwell, 1984, m’a totalement échappée, si on peut me l’expliquer 😉

Stock, juillet 2015, 18,50€.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s