Rentrée littéraire 2016

Les vies de papier de Rabih Alameddine


Aaliya est une Beyrouthine de soixante-douze ans. Elle a découvert la force des mots et la joie de la lecture très tôt, mais cet amour est relégué au placard lorsqu’elle est mariée à seize ans et qu’elle doit être une ménagère hors-pair. Par chance, cinq ans plus tard elle est répudiée, son mari impuissant la tien évidemment pour responsable. La voilà libre, libre et libraire. Quoi de mieux pour lire à loisir et traduire les textes qu’elle aime ? La littérature redevient un plaisir, un besoin et un refuge lorsque les bombes sifflent au dessus de sa tête et que sa famille l’oppresse. 

« J’avais beaucoup aimé l’école et me sentir chez moi dans cette cage, l’école est plus proche de l’enfer que du paradis – la destruction rituelle de l’enfance se produit à l’école. Les enfants y sont mis à mort. » Rabih AlameddineAfficher l'image d'origine

Ce long roman est avant tout très intéressant, avec de multiples citations, avec des bouts de vie d’auteurs qui font les classiques de la littérature du monde entier. J’ai beaucoup appris, Aaliya fait très bien sont travail de libraire car elle m’a convaincue de lire certains titres. Je me suis cependant sentie toute petite, écrasée sous toutes ces connaissances, tous ces livres que je n’ai pas lu. Une vie ne suffira pas malheureusement pour en faire le tour 😦 

Aaliya a un caractère fort et un humour cuisant mais c’est pour mieux cacher ses faiblesses. Elle se cache derrière tous ces livres, des murs de livres car elle a peur du monde, des gens, elle se sent vieillir et est lasse de tout.

C’est une belle déclaration à la vie, les femmes et la littérature ! Et rien que pour sa superbe fin il est à lire 😉

« Lorsque chacune des jeunes filles arabes fit la queue en attendant que Dieu lui donne le gène de celle-prête-à-tout-pour-se-marier, je devais être ailleurs, probablement dans un livre. » Rabih Alameddine

Les Escales, août 2016, 20,90€
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s