Rentrée d'hiver 2015

Les noces du palais de Naguib Mahfouz

Abbas Karam vit au Caire, il travaille dans un théâtre et aspire à devenir dramaturge. Il écrit des41A0uLABXpL._SX312_BO1,204,203,200_ pièces toujours refusées par le metteur en scène jusqu’à ce qu’il crée une pièce fascinante de réalisme. Les personnages sont sa famille et ses collègues du théâtre, pas tel qu’ils sont réellement mais tel que lui les voit. Il dévoile une vérité que tous se cachent. Malheureusement cette pièce est une tragédie, la mort est omniprésente car elle a emporté sa femme et son fils et son personnage fini par se suicider. Cette pièce tant attendue reçoit un grand succès, il est arrivé à son but, il est devenu un auteur connu, mais à quel prix ?

Je suis ressortie mitigée de cette lecture, ce roman est court mais difficile d’accès, j’ai mis du temps à tout comprendre… J’ai aimé l’omniprésence du théâtre, tant par le vocabulaire que par les dialogues qui s’enchaînent rapidement et sont parfois difficiles à suivre. Le changement de narrateur à chacun des chapitres est intéressant, chacun revient sur les faits, cela permet une vue d’ensemble de la situation. Le dernier personnage apporte toutes les clés pour pouvoir comprendre l’ensemble. Le traitement du vraisemblable est étonnant, les personnages doutent du réel et de ce qui vient de l’imaginaire de l’auteur ce qui fait douter le lecteur aussi.

Actes Sud, janvier 2015, 17,50€.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s