Rentrée d'hiver 2014

Un homme, ça ne pleure pas de Faïza Guène

Son nom vous évoque vaguement quelque chose ? C’est normal !! Faïza Guène est l’auteur de Kiffe kiffe demain que vous avez certainement lu comme moi il y a bien des années. Je l’ai lu au lycée je crois, et j’avoue je n’en ai aucun souvenir, alors je me suis dit que redécouvrir cette auteur par son nouveau livre, pourquoi pas !!un-homme,-ca-ne-pleure-pas-390085-250-400

Donc, Mourad est né à Nice de parents Algériens. Il essai de grandir avec ses deux sœurs aînées totalement différentes et cette culture arabe omniprésente incarnée par leur mère. Sa sœur aînée, oppressée par cette mère traditionnelle et cette identité qu’elle n’assume pas coupe les ponts avec sa famille alors que son frère est adolescent. C’est un déchirement pour lui, ils étaient très proches, il va donc falloir se reconstruire sans ce pilier complice. Mourad essai de se forger un caractère mêlant sa culture familiale et son intégration dans la société française. Pour se faire il devient professeur de français et fait sa première année dans un collège de banlieue parisienne, loin des siens. La distance, la maladie et la mort aidant il comprend que sa famille et ses origines sont la base de sa vie, et qu’il ne peut vivre sans.

C’est un roman très touchant que j’ai beaucoup aimé. Il est plein d’humour, plein d’amour, l’auteur se balade parmi les mots, les phrases, lançant quelques petites piques bien ironiques. L’amour de cette mère arabe dégouline de tous les côtés, il est inévitable, omniprésent et omniscient, son caractère bien trempé donne des passages vraiment amusant. Les personnages sont tous touchant et fort, chacun à sa place, tout y est juste dans ce livre. Et puis la fin !!!! Triste mais si belle (promis j’en dis pas plus !!). Pas de mélo, pas de blabla, tout en retenu, sobre. Bon vous l’aurez compris moi j’ai adoré, et je suis sûr que vous serrez aussi convaincu que moi après l’avoir lu !

« L’ennui, c’est que personne ne repart jamais de zéro. Pas même les Arabes, qui l’ont pourtant inventé. » Faïza Guène

Fayard, 18€.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s